Grand Prix des Arêtes Noires à Doran : Succès d’un slalom sur névé unique en son genre et en son histoire !

Portrait de Comm
Grand Prix des Arêtes Noires à Doran : Succès d’un slalom sur névé unique en son genre et en son histoire !

Premier Grand Prix de la saison à Doran : Succès d’un slalom sur névé unique en son genre et en son histoire.
Dimanche 27 mai, le Grand Prix des Arêtes Noires – Mémorial Dumas- a tenu toutes ses promesses. Un peu d’histoire : Sur le site exceptionnel de l’alpage d’altitude de Doran- 1495m, à 8km de Sallanches, fut créé en 1947, le grand Prix d’été de slalom des Arêtes- Noires. Ce grand Prix, a vu au fil des temps de grands champions venir le courir et le remporter. En 1963, c’est Georges Mauduit et Marielle Goitschel qui le remportent. Que se soient Les Penz, Steurer, Perillat, des coureurs des équipes de France, nombreux sont ceux qui ont participé à cette course unique en son genre.


Pour se rendre au pied du slalom, il faut tout d’abord accéder à l’alpage par un sentier abrupte et raide que l’on pratique en 4x4 ou à pied , skis sur le sac à dos. Après une bonne heure de marche, le chemin s’arrête. Nous arrivons dans l’alpage de Doran , alpage resté bien vivant dans la fabrique de fromages. On poursuit la chevauchée le long d’un torrent avant de rejoindre le névé. Au fond de la vallée, se dresse devant nous la pointe percée, point culminant de la chaine des Aravis. Le décor est planté.


Les 60 coureurs qui s’étaient donné rendez-vous ce matin, reconnaissent le tracé à pied, en montant. Celui -ci a été piqueté la veille par Stéphanie Brondex et toute l’équipe du ski Club de Sallanches Têtes noires. Certaines équipes sont venues la veille et ont dormi au refuge. C’est tout une expédition. Des catégories u10 à master, L’ambiance est chaleureuse. Certains jeunes – skieurs prometteurs du comité se concentrent. Des plus grands aident à la préparation de la piste. Certains parents jumèlent pour repérer les chamois. D’autres montent en direction des 4 têtes en peau de phoque. Le départ est donné à 9 :30. Les skieurs s’élancent avec envie et se faufilent sur un névé chaotique. La surface de celui-ci est variable. Les traces de l’avalanche sont encore présentes. A ce jeu, c’est le jeune Max Paget – faisant partie des effectifs du Comité Mont-Blanc qui remporte l’épreuve au temps scratch.


De retour au refuge, les jambes sont un peu fatiguées mais les cœurs heureux. Le passage de témoin se fait d’une génération à l’autre. Roger Oudin , Président du club, fait parler sa mémoire : rappelez-vous les stages de ski d’été « forfait gratuit », organisé il y a 20 ans et toujours unique au Monde ! Anne-Chantal Pigelet , Présidente du Comité mont-Blanc avait comme depuis 30 ans, enfilé le dossard pour son plus grand plaisir . Elle indique combien ces moments sont fondateurs pour les jeunes dans leur passion du ski et de la montagne. Il est 12 :30. La remise des prix terminée. C’est l’heure du méchoui !

 

Plus d'infos sur : https://www.ledauphine.com/skichrono/2018/05/28/ski-alpin-un-slalom-sur-neve-unique-a-doran

Diaporama: 
Grand Prix des Arêtes Noires à Doran : Succès d’un slalom sur névé unique en son genre et en son histoire !